Site du Judo Club de Mussidan

Judo au centre de détention de Neuvic sur l'Isle

Judo au centre de détention de Neuvic sur l'Isle

L'expérience avait déjà été menée au centre de...

Retrouvailles au judo club des années 86 à 97.

Retrouvailles au judo club des années 86 à 97.

A l’initiative de Camille Bedu, au dojo municipal, s’est déroulé un...

Goûter de noël

Goûter de noël

Beaucoup d animation autour de José ce Vendredi des vacances de Noël où le...

Entrainement de la vallée de l'Isle à Montpon

Entrainement de la vallée de l'Isle à Montpon

C'est dans un dojo flambant neuf, très fonctionnel et accueillant que le Judo club...

Tournoi de saint Aulaye par équipe poussins.

Tournoi de saint Aulaye par équipe poussins.

Une première pour les poussins mussidanais. Ce tournoi par équipe de club...

L'expérience avait déjà été menée au centre de détention de Mauzac en 1991, avec Christian Bonnet professeur de judo à l'époque sur le secteur de Lalinde et le surveillant pénitentiaire Guy Clément aujourd'hui à la retraite ayant proposé aux détenus des séances de judo. Et depuis l'été 2015, c'est au centre de détention de Neuvic que Christian Bonnet intervient à nouveau régulièrement auprès d'un groupe de 10 volontaires qui apprennent les règles et les valeurs de cet art martial en kimono sur un tatami. Et jeudi 15 décembre, plusieurs personnalités du judo Périgourdin se sont retrouvées dans la salle polyvalente du centre de détention de Neuvic pour assister à des combats. Françoise et Daniel Fillau tout d'abord, membres du comité directeur du judo club de Mussidan, qui ont offert un survêtement aux couleurs du club à chaque participant, mais aussi le conseiller technique départemental José Lopes, et Claude Bernard-Chabrier, trésorier du comité départemental de judo de la Dordogne. Quant à Cathy Arnaud, conseillère technique de la fédération française de judo, ceinture noire 7e dan, double championne du monde et médaille de bronze aux jeux olympiques de Séoul en 1988, elle avait pour mission d'évaluer le niveau des détenus, auxquels elle attribuerait une ceinture orange. Et devant l'engouement de ce nouveau sport à Neuvic, les éducateurs sportifs ont décidé d'investir dans des kimonos et des tapis pour que Christian Bonnet puisse continuer à intervenir dans cette discipline.
Nicolas Caminel

A l’initiative de Camille Bedu, au dojo municipal, s’est déroulé un premier rendez-vous d’une des plus belles générations qu’ait connu le judo club Mussidanais aussi bien en nombre de ceintures noires qu’en résultats sportifs. Un premier rendez-vous qui ne sera surement pas le dernier avec n’en doutons pas la majorité des judokas concernés pour les prochaines retrouvailles.

Laissons Camille nous faire part de ses impressions

"Aujourd’hui ont eu lieu les retrouvailles de la génération 86 /97. Une quinzaine d’anciens judokas ont remis le kimono pour partager un petit entrainement qui finalement s’est avéré "physique" pour certains, il ne faut pas oublier que c’est José Lopès qui l’a dirigé. Ce fut un moment de partage, de fou rire aussi et surtout de retrouvailles. Les souvenirs sont vite revenus mais aussi les réflexes, ce qui a provoqué un réel plaisir de remonter sur le tatami. Nous sommes totalement retournés en enfance lors du jeu des cabanes qui a clôturé la séance. Un repas fut ensuite organisé et alimenté par les parents et le club.
Merci à Daniel, José et Michel qui font de ces moments, des moments d’émotion en nous rappelant de merveilleux souvenirs de compétitions mais aussi des moments de convivialité"
Camille Bedu